FNAM-Agence pour le progrès et le Millenium Challenge Account

Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie du secteur et afin de faciliter l’accès aux financements pour le secteur du microcrédit, un partenariat a été développé avec l’APP qui a ainsi contribué à soutenir les associations de microcrédit pour obtenir l’assistance technique nécessaire pour mettre à niveau leurs structures internes.

Les engagements financiers globaux de l’APP en faveur du secteur national de la microfinance, à fin décembre 2012, se sont élevés à 34,9 millions de dollars dont 83% ont été déboursés comme suit :

Volets d’activité Engagements en $
(a)
Déboursement en $
(b)
(a)/(b)
Volet I : Accès aux fonds pour la microfinance 25 580 429 25 575 542 100%
Volet II : Mise à niveau et développement de nouveaux produits financiers 4 561 705 606 005 15%
Volet III : Amélioration de l’efficience opérationnelle et de la transparence 4 754 884 2 529 121 54%
Total 34 897 018 28 710 668 83%

 

1- Dette subordonnée à Jaida

Prêt subordonné : 25 millions USD qui ont été renforcés par l’injecton de 5 millions USD au titre d’une réallocation budgétaires et 3 millions USD par des investissements de différents acteurs qui ont adhéré à la mise en œuvre de la stratégie.

Objectifs :

Fournir des financements à travers JAIDA pour l’appui de l’activité de microcrédit ;
Lever les principales contraintes qui freinent le développement des AMC ;
Renforcer les fonds propres de JAIDA et sa capacité de mobilisation financière.

 

Les fonds récupérés par le remboursement de ce prêt par JAIDA seront alloués au développement du secteur.

 

Volet II : Mise à niveau et développement de nouveaux produits financiers

 

Le projet d’assistance technique répond à plusieurs objectifs dont les principaux sont:

Appuyer les AMC qui s’intéressent à une transformation éventuelle dans le renforcement institutionnel;
Alléger le coût d’une transformation future pour les AMC intéressées et veiller à ce qu’elle se passe selon les meilleures pratiques internationales;
Renforcement des autres AMC, notamment au niveau institutionnel et opérationnel, pour qu’elles puissent faire face au nouvel environnement réglementaire, sans avoir à se transformer;

 

Cette assistance technique, structurée autour de 6 chantiers majeurs, a fortement mobilisé l’ensemble du personnel des AMCs et a été un véritable challenge et une opportunité pour toutes les AMCs d’œuvrer au développement et à la croissance de leurs structures et donc du secteur. Le projet a permis aux AMCs membres :

D’affiner leurs stratégies de développement
De renforcer les bonnes pratiques de gouvernance et de se doter d’organisations performantes en ligne avec les stratégies définies
De mieux maîtriser la gestion de leurs risques et d’améliorer leurs performances financières
D’améliorer l’efficacité de leurs processus de gestion et leurs performances opérationnelles
De définir une politique de gestion de leur capital humain basée sur la valorisation et le développement des compétences de leurs collaborateurs.

 

Volet III : Amélioration de l’efficience opérationnelle et de la transparence

 3 axes ont relevé de ce volet :

Matériel informatique : les AMC ont été équipées de poste de travail, scanner, routeur, serveur pour rénover et étoffer leur parc
Agences mobiles : 150 unités ont été mises en place au niveau du secteur
Etude des possibilités de mise à niveau des points de vente et de l’amélioration de la relation client.

 

L’activité de mise en place des agences mobiles répond à plusieurs objectifs dont les principaux sont résumés ci-après :

Encourager les AMC à tester de nouvelles approches, afin d’étendre leur portée géographique;
Encourager les AMC à tester de nouvelles approches, afin d’étendre leur portée géographique;
Aider les AMC à améliorer l’efficacité de leurs activités situées dans les zones rurales enclavées et à renforcer leur capacité à étendre leurs services
Augmenter le nombre de bénéficiaires des services de microcrédit dans les zones rurales et enclavées éventuellement;
Réduire les disparités d’accès aux services financiers entre les zones rurales et urbaines.

 

Le projet de mise en place des nouvelles technologies répond à plusieurs objectifs dont les principaux sont résumés ci-après:

Améliorer l’efficacité opérationnelle et les économies d’échelle à travers l’emploi de nouvelles technologies au sein des AMC ;
Elargir l’offre de services financiers à la clientèle via de nouveaux produits mieux adaptés aux besoins et aux capacités de la clientèle ;
Améliorer les capacités décisionnelles au sein des AMC à travers l’emploi de nouvelles technologies adéquates.

 

Les projets financés sont les suivants :

Système décisionnel
Outil de scoring
Système mobile
Solution crédit scoring
Projet Business intelligence
Solution mobile de gestion de la relation client
Mobile banking & terminaux de paiement électronique
Terminaux mobiles
Amélioration des performances et d’optimisation de l’infrastructure SI

Actualités

  • Lancement du Projet « L’élaboration d’une stratégie de communication du secteur du microcrédit au Maroc »
        Le 10 Janvier 2019 à l’hôtel Tour Hassan à Rabat, s’est déroulé le lancement du projet « Elaboration d’une…
    Lire la suite

Ressources et PUBLICATIONS

Le livre blanc du Microcrédit au Maroc
Le Microcrédit consiste à fournir des prêts à court terme à des personnes à très faibles revenus, n’ayant pas accès aux services proposés par les institutions financières classiques, pour les aider à lancer leurs activités ou développer leurs affaires.
Consulter